Articles, Blog

Retours du CES Las Vegas (Robots, Véhicules autonomes, Ecran enroulable,Blockchain, IA..)

#CES2019 c’est fini ! ... après un retour du CES Unveiled (article), voici les tendances et innovations:

  • Robot livreurs ), exo-squelettes, robot Omron qui progresse au Ping-pong chaque année, Robots sous-marins…

  • TV enroulable de LG

  • Beaucoup de solutions de transport (le drone avec passager de Bell, le fameux Byton, le bateau désigné par Furrion, camion autonome sans cabine!, le tracteur autonome de John Deere, la valise-scooter, le vélo à hydrogène, les patins à roulettes électriques)

  • Le retour de la conquête de l’espace via le privé (mini-satellites Zero2Infinity, engins qui vont sur la Lune : Lunar à partir de 2021)
  • La blockchain fait une très belle percée parmi les startups et grands groupes avec deux principaux usages : la traçabilité et la sécurité

  • Résilience : beaucoup de solutions sur l’auto-production et l’auto-consommation d’énergie (Skavenji, Fenix, OSol, utile en cas de panne longue ! , BioGaz, Lum’In (lampadaire autonome)

  • La voix s’intègre partout y compris dans les interrupteurs (cf. Legrand et Snips) et remplace les assistants vocaux
  • IA en plus de la voix, présente dans la reconnaissance visuelle et pour aider les personnes handicapées ( déplacer son fauteuil avec des expressions du visage) 

  • S’il y avait moins d’exposants chinois (près de 25% selon Le Monde), Ils avaient de plus gros stands, plus nombreux dans le cœur des halls et ambitionne que le "Made on China" supplante le célèbre "Made in Germany".

  • Et beaucoup de produits étonnants : analyse de sang via son smartphone (XRBlood), transformation de sons en lumières pour les mal-entendants : SmartEar, Mobilier Urbain végétal (UrbanCanopée)

Lire la suite

Premiers retours CES Las Vegas 2019 / CES Unveiled - Intelligence artificielle, IoT, Blockchain, eHealth

Blockchain

Pas mal de blockchain dont le Wallet Archos et smartphone et POS XPos fondé sur la Blockchain), 

 

Multi-technos

Intégration de multiples technologies (utilisation de l'IA dans AR pour reconnaître des objets et guider un technicien, dans des caméras pour savoir si un bébé respire ou  bouge, un distributeur de croquettes utilisant l'IA pour reconnaître la tête de votre chat et n'ouvrir que pour lui !

 

impression 3D de masques de crèmes en fonction des parties du visage chez Neutrogena ) 

 

Assistant Vocal dans des objets du quotidien (interrupteur intégrant Alexa chez Legrand) 

C'est parti pour le #CES2019 avec le CES Unveiled. 

 

De nombreuses innovations... 

Produits autonomes en énergie

Beaucoup de produits autonomes en énergie avec des cellules photovoltaïques : ruche Cocoon de Bee-life qui tue en plus les principaux parasites de l'abeille, les mites Varroa, Lum'in, lampadaire photovoltaïque et le four solaire GoSun


Lire la suite

Taxe GAFA - Remplacer la Taxe sur CA (décourage l’investissement, primes) par une taxe sur les bénéfices reconstitués par pays

Avant le CES, il est essentiel aussi de parler aussi des problématiques posées par les GAFA en particulier leur très faible imposition. Alors, voici ma petite idée pour les fêtes pour rendre la fiscalité équitable avec les GAFA … ;)

 

Plutôt que de taxer le chiffre d’affaires qui pose de nombreux problèmes (multi-imposition de sociétés en cas de multiples intermédiaires, décourage l’investissement et de mieux payer ses salariés, ne bénéficie des gains de rentabilité grâce à l’IA…), ne pourrait-on pas taxer un bénéficie reconstitué par pays avec un taux d’imposition égale à la différence entre le taux d’imposition du pays (en France 33,3% ) et le taux d’imposition réel et mondial du groupe pour les géants du numérique (entre 8 et 15%)?

 

On déduirait bien sûr l’IS effectivement versé par la société en France de cette taxe. 

Lire la suite

D'une prime à la Conversion à une prime au Covoiturage - Débats sur les Gilets Jaunes

Le point de départ du mouvement des Gilets Jaunes est l’augmentation de la taxe sur les carburants. En contrepartie, le gouvernement a proposé un certain nombre de mesures dont une prime de conversion de véhicules. Ce à quoi de nombreux gilets jaunes rétorquent qu’ils n’ont pas les moyens d’acheter un nouveau véhicule.

 

 

 

Plutôt que de partir dans des polémiques picrocholines, pourrions-nous trouver une solution qui concilie les deux points ?

 

Ne pourrait-on pas transformer la prime à la reconversion en une prime au covoiturage ? Cela consisterait par exemple à ce que les vieux véhicules soient repris ( puis mis au rebus et recyclés) par des sociétés de covoiturage / ride sharing qui bénéficieraient aussi de cette prime pour mettre à disposition des véhicules électriques destinés au covoiturage dans les zones d’habitation des habitants bénéficiant des primes.

 

Cela redonnerait du pouvoir d’achat et aurait un effet écologique immédiat grâce au covoiturage.

Lire la suite 0 commentaires

Usine 4.0 - Comment intégrer des cobots, robots collaboratifs dans son industrie ?

Bruno Lemaire a annoncé hier la possibilité de suramortir les robots à destination des PME.

 

Pas mal d’entreprises seraient tentées d’en acheter directement un et de le tester. C’est, selon moi, une énorme erreur (investissement > 30k€, perte de temps minimum de 6 mois, risque social et de POC, proof of concept non transformé…), même si c’est très tentant.

 

Voici mon retour d’expérience sur ce sujet sur base du projet de cobots, robots collaboratifs que je mets en place avec une entreprise très connue dans la mode.

 

En 6 mois, nous avons déployé un robot collaboratif pour tester l’usure de produits, le robot réalise des contrôles qu’un être humain ne pourrait faire (des dizaines de milliers de gestes répétés en une journée) et nous allons mettre en place un robot qui réduira les TMS (troubles musculo-squelettiques).

 

Tout d'abord, j'aborde plusieurs questions (liens directs) :

Pour y parvenir, j’ai proposé et nous avons suivi la démarche suivante (liens directs) : 

  1. Choisir les opérations à robotiser
  2. Recherche de robots collaboratifs
  3. Choix et sélection des intégrateurs et Rôle de Livosphere, architecte
  4. Développement, Programmation et test du robot (risques de dérapage, UX, bugs) et rôle de Livosphere
  5. Installation, présentation aux salariés
  6. Analyse de risques et
  7. Suivi du projet
  8. Next Steps

Cela peut paraître facile au début d’utiliser un robot, en réalité c’est comme construire une maison, c’est une attention de tous les instants et une coopération réussie entre l’entreprise cliente, l’intégrateur et moi. J’ai un rôle d’architecte, de la construction des plans au suivi du chantier ;)

 

L’expérience que j’avais acquise chez General Electric notamment en Six Sigma et en Lean m’a été  aussi bien utile car l'amélioration et simplification de processus doit précéder son automatisation. Il y a aussi de nombreux gains de productivité mais c’est une conséquence et non l’objectif de ce projet. Il est essentiel aussi d'associer très rapidement les salariés au projet pour montrer que les cobots sont complémentaires et non en remplacement de salariés.

 

Les premiers cobots sont en place aujourd'hui et nous allons poursuivre leur déploiement dans d’autres domaines en utilisant une approche similaire.

Lire la suite

Articles plus anciens sur l'IoT