Articles, Blog

Usine 4.0 - Comment intégrer des cobots, robots collaboratifs dans son industrie ?

Bruno Lemaire a annoncé hier la possibilité de suramortir les robots à destination des PME.

 

Pas mal d’entreprises seraient tentées d’en acheter directement un et de le tester. C’est, selon moi, une énorme erreur (investissement > 30k€, perte de temps minimum de 6 mois, risque social et de POC, proof of concept non transformé…), même si c’est très tentant.

 

Voici mon retour d’expérience sur ce sujet sur base du projet de cobots, robots collaboratifs que je mets en place avec une entreprise très connue dans la mode.

 

En 6 mois, nous avons déployé un robot collaboratif pour tester l’usure de produits, le robot réalise des contrôles qu’un être humain ne pourrait faire (des dizaines de milliers de gestes répétés en une journée) et nous allons mettre en place un robot qui réduira les TMS (troubles musculo-squelettiques).

 

Tout d'abord, j'aborde plusieurs questions (liens directs) :

Pour y parvenir, j’ai proposé et nous avons suivi la démarche suivante (liens directs) : 

  1. Choisir les opérations à robotiser
  2. Recherche de robots collaboratifs
  3. Choix et sélection des intégrateurs et Rôle de Livosphere, architecte
  4. Développement, Programmation et test du robot (risques de dérapage, UX, bugs) et rôle de Livosphere
  5. Installation, présentation aux salariés
  6. Analyse de risques et
  7. Suivi du projet
  8. Next Steps

Cela peut paraître facile au début d’utiliser un robot, en réalité c’est comme construire une maison, c’est une attention de tous les instants et une coopération réussie entre l’entreprise cliente, l’intégrateur et moi. J’ai un rôle d’architecte, de la construction des plans au suivi du chantier ;)

 

L’expérience que j’avais acquise chez General Electric notamment en Six Sigma et en Lean m’a été  aussi bien utile car l'amélioration et simplification de processus doit précéder son automatisation. Il y a aussi de nombreux gains de productivité mais c’est une conséquence et non l’objectif de ce projet. Il est essentiel aussi d'associer très rapidement les salariés au projet pour montrer que les cobots sont complémentaires et non en remplacement de salariés.

 

Les premiers cobots sont en place aujourd'hui et nous allons poursuivre leur déploiement dans d’autres domaines en utilisant une approche similaire.

Lire la suite

Conférence à l'université d'été du Medef sur l'Ubérisation, GAFA, IA, données personnelles, véhicules autonomes et impacts sur les entreprises, emplois

  • Delphine Gény-Stephann, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances
  • Odile Ambry , CEO Tocsin et d’e-Bastille
  • Sayah Baaroun , SG du Syndicat des chauffeurs privés VTC

J'étais ravi d'animer un débat passionné et passionnant

à l'Université d’été du Medef avec de nombreux thèmes : l'ubérisation, les GAFA, RGPD et données personnelles, l'IA, les class action, l'impact des innovations technologiques sur les citoyens, l'emploi et un témoignage terrain pour les VTC et l'arrivée des véhicules autonomes.

For English Speakers - Google Translation

 

avec la participation de

  • Olivier Iteanu, Avocat Président d'honneur de l'Internet Society France
  • Denis Jacquet , Fondateur de Parrainer la Croissance
  • Bruno Teboul Président d’Aletheion, Auteur de Robotariat

Lire la suite

Viva Tech - Tech for Good, AfricaTech, Blockchain,AI, RGPD / GDPR

Viva Technology était foisonnant cette année, beaucoup plus international, avec une scène Stage X pour la DeepTech inspirée de Hello Tomorrow...

 

For English Speakers - Google Translation

 

Les points à améliorer : il faut savoir chercher pour trouver les startups en fonction de verticales métiers ou de secteurs. Si vous recherchez d'ailleurs des startups ou des innovations présentes à Viva Tech, CES Las Vegas ou MWC Barcelone dans vos métiers, n’hésitez pas à m’en faire part :)

 

Les mots-clés de cette édition sont : 

  • Tech for Good (mis en exergue par Emmanuel Macron, Mark Zuckerberg ...). J'ai animé un panel à VivaTech à ce sujet avec Frédéric Bardeau Simplon.co, Joséphine Bouchez Ticket for Change, Paul Duan Bayes Impact et Adama Sawadogo iCivil). Il y avait aussi beaucoup de projets pour aider les personnes handicapées 
  • RGPD#GDPR (avec une incroyable coïncidence entre son début et VivaTech qui lui a donné une forte couverture médiatique)
  • AfricaTech qui permet de mettre en valeur de nombreuses startups locales

Concernant les technologies, en plus de l’IA (plus tournée vers les besoins internes) et l'IoT, les startups se sont déchaînées sur … la blockchain, le jeu était de trouver le mot avant chain pour créer le nom de son entreprise. Son usage principal : la traçabilité des produits.

 

Les robots avec un usage industriel étaient à l’honneur (Vitirover notamment pour s’occuper de ses vignobles). La VR plus exactement la XR (eXtended Reality qui recouvre la Virtual Reality, Mixed Reality, Augmented Reality) faisait le bonheur des marques de cosmétiques avec leurs miroirs qui transformaient vos lèvres et cheveux en objets à colorier.

 

Des voix se sont aussi élevées car les startups se feraient phagocyter par les grands groupes. Pour ma part, je dirais que la plupart des grands groupes sont bien plus bienveillants qu’avant vis-à-vis des startups, qu'aujourd’hui les startups ne sont plus nées de la dernière pluie ,elles peuvent chacune y trouver leur compte dans cet événement avec les groupes qui les hébergent mais aussi ailleurs. Il suffit souvent de sortir de son stand et de parcourir quelques mètres !

Lire la suite

Disruptions dans le Retail (Grab and go, immersion, personnalisation, logistique) et Smart City (véhicule autonome, dépolluant, données personnelles, Lidar)

Le retail, magasin physique et la ville vont vivre de profondes mutations dans les prochaines années.

 

For English SpeakersGoogle Translation

 

Le Retail vit une convergence du digital et du magasin physique (nommé aussi phygital) en facilitant la vie de ses clients (« Grab and go », l'automatisation de la logistique, la robotisation de la livraison à domicile). Le magasin physique se différenciera aussi de la vente en ligne en apportant aussi une  expérience plus immersive, personnalisée et participative.

 

La transformation du magasin reflète une convergence de tendances individuelles et de notre société :

  • simplifier la vie du client en éliminant les tâches ennuyeuses ou pénibles (transport, paiement...),
  • lui redonner confiance (transparence sur l'origine de ses produits, son mode de fabrication )
  • pour lui proposer une expérience personnalisée mais aussi sociale où il peux agir au lieu d'être spectateur (ateliers DIY en magasin plutôt qu'acheteur passif).

Le véhicule autonome est un trait d'union entre le retail et la smart city. Il fera la tournée des magasins pour récupérer vos courses voire avec le "store-to-home", amène le magasin jusqu'à vous mais apporte aussi bien d'autres services (l'e-santé, la Poste, des hôtels mobiles) qui peuvent profondément transformer la ville en particulier ses flux.

 

La Smart City ou la ville intelligente va apprendre à s'adapter à ses habitants communicant avec ses véhicules, ses piétons, son infrastructure  alors qu'aujourd'hui c'est généralement l'inverse.

 

Bien sûr, la question des données, sa centralisation via des plateformes et l'utilisation respectueuse des données personnelles restent centrales pour que ces usages puissent se développer et être acceptés. De nombreux exemples provenant du CES Las Vegas 2018 et le Mobile World Congress à Barcelone l'illustrent

 

La décision récente de faire payer l'utilisation Google Maps par les développeurs montre aussi la nécessité de ne pas s'appuyer sur un seul fournisseur qui fournit ses services gratuitement ...

 

 

Lire la suite

Debrief CES Las Vegas à l'Assemblée Nationale avec Mounir Majhoubi et Cédric Villani (IoT, IA, Smart City, Véhicule autonome, eSanté, données personnelles)

Le CES est le temple de l'innovation, des gadgets aussi mais son intérêt est de voir les tendances, décrypter les signaux faibles et aussi de se projeter sur les impacts de ces innovations dans le futur.

 

For English SpeakersGoogle Translation

 

C’est la raison pour laquelle, j'ai été vraiment heureux d'intervenir en mars auprès de députés pour réaliser le debrief du CES Las Vegas à l'Assemblée nationale avec les députés Didier Baichère, Eric Bothorel et Cédric Villani et avec la participation de Mounir Mahjoubi. car elles remettent ces innovations en perspective.

 

Nous avons eu de nombreux débats avec les députés sur les impacts législatifs et le développement des territoires. 

Les principaux thèmes étaient :

  • FrenchTech : au-delà du nombre, faire des startups les locomotives (ou sa version Hyperloop ;) des entreprises françaises
  • Véhicule autonome et la Smart City : les enjeux autour de la plateforme de données (qui la gère et utilisation de la blockchain), le désenclavement des territoires, les véhicules dépolluants et les piles à hydrogène
  • Intelligence Artificielle :
    • ses usages (Google Assistant, analyse d'images de caméras, Smart Home...) qui répond au besoin d'interface unifiée des utilisateurs
    • mais avec le fort risque de concentration des données par les GAFA (renforcée par la prochaine réglementation européenne e-Privacy)
    • en partie contrebalancée par le développement de l'IA embarquée (ex: Snips pour la voix) et des alternatives européennes comme Qwant, respectueuses de la vie privée
    • développer les outils à coûts réduits permettant aux enfants de comprendre et travailler avec l'IA afin de les étendre dans le plus grand nombre d'écoles en mobilisant les professeurs volontaires
  • Catastrophes Naturelles : comment peut-on faciliter la résilience avant, durant après sa venue (cf. Panne d'électricité au CES de 3h !) avec des panneaux solaires portables, des radiateurs à batterie, une application qui donne directement une photo certifiée par l'assureur ... utile juste avant d'être inondé ...
  • Environnement :
    • comment mesurer les problèmes environnementaux et les traiter (propagation des moustiques, suivi des abeilles, décontamination de l'eau...)
    • comment recycler des produits (vêtements, objets du quotidien...) qui intègrent de plus en plus d'électronique ou des produits personnalisés difficiles à réutiliser : pistes possibles : l'écoconception, la conception modulaire...
  • e-Santé :
    • facilité de réaliser des auto-diagnostics, de pouvoir à moindre coût contrôler par soi-même la composition d'un produit, s'il contient des pesticides ou pas ("Customer empowerment") et
    • comment résoudre la problématique de savoir sans comprendre (ex : Tests ADN qui nécessite un décryptage par des professionnels médicaux.
    • de fournir des prédiagnostics dans des zones rurales (cabines médicales connectées)
  • Handicap : solutions pour inclure les non-voyants (appareil text-to-braille), les fauteuils roulants autonomes pour les personnes à mobilité réduite ...
Lire la suite

Articles plus anciens sur l'IoT