Plus d'argent , de temps, d'émotion et ... tranquillité, les 4 besoins pour les objets connectés / IoT


Comment classer les objets connectés : Plus d'argent, de temps, d'émotion et ... de tranquillité

 

Olivier Ezratty (très connu pour son Guide du CES notamment) a classé selon trois axes l'intérêt des objets connectés et de manière plus globale les besoins des utilisateurs  (cf article):

  • Gagner plus ou dépenser moins, pour les foyers comme pour les entreprises.
  • Gagner du temps ou ne pas en perdre, pour l’utiliser là où il apporte le plus de bénéfices économique ou émotionnel selon les cas.
  • Et surtout, vivre des émotions positives, avec des contenus, des relations interpersonnelles, des produits design, des produits qui aident à rester en forme et qui aident à “la réalisation de soi”.

 

J’ajouterai un élément qui me semble essentiel :

  • offrir la tranquillité d’esprit ou "Peace of Mind", ne plus avoir à se faire de soucis...

Par exemple, une caméra qui ne vous alerterai que si un intrus entre dans votre maison ne rentre dans aucun des critères (temps, argent, émotion positive).


Une balance Withings ou un activity tracker comme FitBit peut vous faire gagner un peu de temps si vous avez l’habitude de reporter votre poids ou nombre de pas, peut vous apporter un peu d’émotion en raison du design mais la vraie raison de votre achat est qu’elle vous permet de suivre votre poids ou le nombre de pas sans y penser et vous rassure que vous êtes en ligne avec votre objectif. 

A cet effet, nous pouvons analyser les différents objets connectés sous ces quatre axes (gain d’argent, gain de temps, plus d’émotion, plus de tranquillité).

 

Les niveaux sont : 

  • 0 - Ne répond pas à ce besoin 
  • 1 - Répond partiellement à ce besoin
  • 2 - Répond principalement à ce besoin

Pour donner plusieurs exemples, les drones grands publics de Parrot apportent avant tout de l'émotion, du plaisir (Niveau 2) mais ne joue pas sur les autres axes. 

 

La Balance Withings apporte surtout de la tranquillité d'esprit (Niveau 2 - suivre son poids sans souci), et un peu d'émotion et de gain de temps (Niveau 1).  

 

La simplification ou l’automatisation de tâches comme l'ajustement automatique du chauffage avec le thermostat Netatmo ou Nest apporte avant tout de la tranquillité d'esprit (Niveau 2 car si on part, on n’a plus à se soucier de savoir si on a oublié ou pas de réduire la température d’un radiateur). Il fait gagner du temps car on ne doit plus réduire le chauffage de tous les radiateurs et de l’argent si on oublie d’en couper (Niveau 1). Dans le même esprit le pot de fleurs connecté Meg ou Parrot H2O apporte surtout de la tranquilité d'esprit (Niveau 2), un peu d'émotion (on sauve ses plantes de déshydration ;) et de temps (arrosage et appel des voisins pour arroser). (Niveau 1 pour les deux)

 

Les multiples caméras Netatmo, Withings et Myfox assurebt surtout de la tranquillité d'esprit (Niveau 2 - pas d'intrus, les enfants sont rentrés) et un peu de gain de temps (en cas d'instrusion ou pour que les enfants préviennent qu'ils sont de retour).

 

Apporter de la tranquillité d'esprit (ou Peace of mind) via des objets connectés en automatisant ou simplifiant certaines tâches ou en alertant les utilisateurs en cas de problème est un des plus importants leviers parmi les quatre (Temps, Argent, Emotion positive et Tranquillité).

 

Au final, l'Internet des Objets peut avoir un impact positif sur notre temps, notre argent, nos émotions mais il est limité par rapport à d'autres d'autres solutions. En revanche, son impact peut être bien plus fort pour nous apporter un peu plus de sérénité. D'ailleurs, un grand nombre d'objets connectés sont plus vouer à se faire oublier qu'à s'exposer. 

 

Pour les entreprises et startups réalisant des objets connectés où vous situez- vous ?


Note : J'ai eu un très bon échange avec Olivier sur ce sujet. La partie émotion positive pourrait ainsi intégrer le fait de ne pas avoir d'émotions négatives (le stress), même si ce n'était pas prévu au départ. L'avantage est aussi de rester sur une base de trois axes : Temps, Argent et Emotions !

 

Dimitri Carbonnelle - Livosphere - Conseil en Internet of Things / Internet des Objets 

Écrire commentaire

Commentaires : 0